En raison de la situation sanitaire marquée par l’accroissement des cas de COVID-19 et l'apparition de nouveaux variants, la Conférence internationale des partenaires pour le financement du deuxième Plan national de développement économique et social (PNDES-II) 2021-2025, qui devrait se tenir les 2 et 3 décembre 2021, à Bruxelles en Belgique, est reportée sine die.

Actualités

Conférence internationale sur la mise en œuvre du PNDES
11
Oct

Mise en œuvre du PNDES-II : le secteur privé national s’engage à accompagner le Gouvernement

Après l’étape des régions, le gouvernement a rencontré le secteur privé national pour lui présenter les grandes orientations du PNDES-II et son mécanisme de financement. Sur les 19.030,70 milliards FCFA nécessaires au financement du Plan, 28% soit 5.328,12 milliards FCFA sont à rechercher auprès des partenaires.

Le secteur privé national par la voix du vice-président de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina, Mahamady SANON, s’est réjoui d’avoir été associé à l’élaboration du PNDES-II et à la préparation de la table ronde des partenaires pour le financement du gap. Il a rassuré le gouvernement de la participation du secteur privé, au rendez-vous de Bruxelles, les 2 et 3 décembre 2021.

Le PNDES-II est un plan bancable a affirmé le vice-président du Conseil national du patronat, Idrissa NASSA, par ailleurs Président de Coris Holding. Il a invité le gouvernement a travaillé en tandem avec le secteur privé pour mobiliser au-delà de 63% de recettes propres pour financer le Plan.

L’Association professionnelle des banques et établissements financiers du Burkina, présente à la rencontre, s’est dit disposée et disponible à accompagner le Gouvernement dans les cinq années à venir par une mobilisation conséquente de ressources. Entre 2016 et 2020, dix milles milliards FCFA ont été mobilisés par le secteur bancaire pour le financement de l’économie nationale.

Le Ministre de l’économie, des finances et du développement a témoigné sa gratitude au secteur privé pour son engagement à soutenir le PNDES-II. Les deux parties ont convenu de se concerter à nouveau afin de faire une annonce globale de la participation du secteur privé national au financement du plan.

Le financement du gap de 28% qui sera discuté lors de la conférence internationale des partenaires prévue les 2 et 3 décembre 2021 à Bruxelles se fera sur la base de trois types d’instruments :

  • L’Aide publique au développement (prêts concessionnels et dons)
  • Le recours au marché des capitaux et au privé (emprunts de capitaux à moyen et long terme)
  • Le financement innovants (Partenariat Public-Privé, financement participatif, diaspora, financements verts)